LE SON #1

ANGLAIS SONORE VS ANGLAIS ECRIT

Tout d’abord, de quoi parlons-nous ? Qu’est-ce qu'une langue sonore ?

C’est très simple : C’est ce que vous entendez quand vous écoutez quelqu'un parler. C’est un ensemble de sons, d’inflexions, d’accentuations qui portent des mots, des idées, des émotions, des intentions. 
Notre système sensoriel décrypte cette chaîne sonore spontanément et transmet l'information véhiculée au mental. Nous sommes ainsi conçus... Belle machine ! 

Ce processus est, comment dire, universel, inné, naturel... 
Les langues naissent à l'oral, les enfants construisent leur langue maternelle et leur communication à l'oral. 
Au quotidien, 90% de l'"usage" d'une langue est oral. 

Et les langues qui n'existent plus qu'à l'écrit, comme le latin, sont des langues dites mortes... 

 Alors, pourquoi DIABLE, quand il s'agit d'apprendre une langue étrangère, avons-nous un recours systématique et premier à l'écrit ??? 
jeshoots com 219388 unsplash
JesHoots
L'écrit. De quoi s'agit-il ? 

Au départ (il y a quelques millénaires), l'objectif était de soulager la mémoire par une trace inamovible. C'est pour cela que les premières langues écrites sont plutôt "symboliques" et pour cela que les druides celtes ont rejeté l'écrit estimant que cela les tirait vers le bas en démobilisant leur cerveau... 
Et puis, petit à petit, on a essayé de s'approcher d'une transcription de l'oral plus commode pour abstraction notamment... 

Mais de quel oral parlons- nous ? 
Pas de celui de la langue d'aujourd'hui, c'est sûr !

Une langue, qu'elle soit écrite ou orale, évolue, avance, s'enrichit des langues environnantes, des évolutions philosophiques, spirituelles, technologiques.... 

Si je devais faire une transcription de l'oral du français d'aujourd'hui, est-ce qu'il faudrait transcrire de la même façon, le français de Marseille, celui de Paris et celui de Montréal ??? 

L'écrit, en s'universalisant, s'est encore un peu plus éloigné de cette chaîne sonore évoquée plus haut. 

Alors, comment DIABLE, en sommes-nous arrivés à enseigner les langues étrangères à partir de références écrites ?

Certains y arrivent, mais pour beaucoup, c'est totalement contre-productif. 
Cela nous maintient dans une correction linguistique artificielle, dans un besoin de traduire pour certains, systématique aussi. 
Cela nous fige dans un travail purement intellectuel alors que la préhension sonore est sensorielle, corporelle. 


 Et vous, où en êtes-vous de votre Anglais Sonore ? Connaissez-vous la gamme sonore de cette belle langue ? 


VS

Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

LE SON #1